Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

40 Jours de Nuit.

Livre : 40 Jours de Nuit.

 

Résumé :
     Janvier 1937. Jack Miller vit dans la solitude. Il est pauvre. Son unique espoir : participer à une expédition scientifique. Destination : le pôle Nord.

Jack embarque avec quatre hommes et huit chiens sous le soleil de minuit. Rien ne se déroule comme prévu. Une malédiction semble s'être abattue sur les chercheurs. Un à un, les compagnons de Jack sont contraints d'abandonner la mission.

  Maintenant, Jack est seul.
Une angoisse sourde s'empare de lui. Bientôt, une nuit sans fin engloutira le campement. Bientôt, les glaces se refermeront. Bientôt, Jack sera pris au piège. Il faut prendre une décision.

Rejoindre les autres. Ou bien rester, et affronter cette chose qui rôde dans les ténèbres.

  Mais Jack a-t-il vraiment le choix ?

 

 

Date de sortie : 26 Septembre 2012.
Prix : 16,90E.
Livre lu.
Extrait : ici

Avis : (9/10) : Si je devais résumer 40 jours de nuit en un mot, je le qualifierais d'éblouissant. J'ai tellement aimé ce livre. Il est juste plein de vie, triste, touchant, émouvant, angoissant, fou. Je suis conquis. Ce fut un bonheur de pouvoir lire ce livre, je ne regrette en aucun cas ma lecture. Maintenant, je suis triste de l'avoir fini, triste d'avoir quitté ces personnages et ces animaux si puissants.
  Imaginez. Vous êtes Jack Miller, un être seul, pauvre, sans amis. Une expérience scientifique au Pôle Nord, plus précisément dans la ville de Gruhuken, pourrait changer votre vie. Vous vous lancez dans cette expédition incroyable, accompagné de quatre personnes, et de huit chiens. Très vite vous êtes très heureux, mais votre joie va vite diminuer. Vos "coéquipiers" vont devoir, petit à petit, abandonner la mission, jusqu'à ce que vous vous retrouviez seul. Vous allez alors vous apercevoir qu'une ombre plane sur Gruhuken, un "être" qui vous veut du mal. Votre cauchemar ne fait alors que commencer.
    Je suis tombé amoureux de cet univers. Cette auteure nous a créé un endroit somptueux, ou froid et chaleur se mêlent. J'aurais aimé voir la neige tomber en lisant ce livre, j'aurais aimé que le froid me donne de la chaleur. Ce fut juste une lecture d'une délicatesse raffinée.
  Ne vous attendez pas à une lecture douce cependant. Certes, le livre est peut-être un peu lent, mais c'est parce que nous avons peur d'avancer. En effet, nous savons que ce livre est terrifiant, qu'il nous fait peur. Et c'est tellement excitant cette sensation ! J'avais vraiment peur d'avancer au fil des pages, peur de ce qui allait se passer. Vraiment, on se croirait dans un film en lisant ce livre !
  Le silence. L'horreur.
  Le silence. L'horreur.
C'est juste un cocktail magique et pétillant !
  Les protagonistes sont merveilleux et tellement attachants. Chacun a son propre caractère, et ces personnages sont vraiment d'une exquise gentillesse, même si on ne dirait pas sur le coup.
 On suit 40 Jours de Nuit sous forme d'un journal intime de plus, celui de Jack. On suit son point de vue quotidien, et c'est passionnant de voir ce qu'il couche, chaque jour, par écrit. On ressent les émotions qu'il éprouve, on ressent la terreur qui émane de lui. J'ai juste adoré.
   Sachez aussi que maintenant je veux un chien. J'ai la phobie de ces bêtes là, mais grâce à ce livre, mon point de vue est devenu différent. Michelle Paver éprouve de l'amour pour les chiens, ça se voit comme jamais dans ses écrits. Dans ce livre, elle nous les décrits d'une façon poétique, et le résultat est tellement beau, tellement touchant.
  En contrepartie, je dois avouer que quelques points m'ont chagriné dans ce livre. Ils sont au nombre de trois, me semble t-il. Premièrement, je n'ai pas du tout accroché au début. Vraiment. Je pense que ceci est dû au fait que je n'ai pas l'habitude de lire des livres de ce genre, c'est tout. Car oui, on change de dimension ! Adieu les petites filles toutes douces et gonflantes de la YA (bon, pas toutes, mais la majorité sont agacantes !), et bonjour les hommes forts d'une vingtaine/trentaine d'années ! Deuxièmement, c'est la narration. Vous le savez déjà, je n'aime pas les livres de narration, j'adore les dialogues. Au début, j'ai eu un peu de mal, et après, j'ai adoré. Donc ce n'est peut-être qu'un léger bémol pour ce point, car l'auteure m'a fait adorer ce genre d'écrits en fin de compte. Et dernièrement, c'est la fin. Elle est peut-être terrible, triste, maudite et touchante, mais on dirait qu'elle ne se finit pas. C'est une fin ouverte, et comme bon nombre de bloggeurs, j'ai horreur de ces fins. On dirait que l'histoire est inachevée, dommage...
           Au final, je ne le cache pas, j'ai adoré 40 Jours de Nuit. Il délivre un message tellement brûlant qu'on ne sent plus la fraîcheur du Pôle Nord. Lisez ce livre, vous ne pourrez que l'aimer. 

Péléane Léana 31/10/2012 11:29

Quand je suis aller à la Fnac l'autre jour, j'ai hésité à l'acheter. Maintenant, je me dit que j'aurais dû ! Ta chronique donne vraiment très envie.

Books-world 01/11/2012 22:26



Merci !


Cours vite l'acheter moi je dis !



Mélissa 30/10/2012 18:56

Mmmh, ce livre ne me tente pas du tout ! J'suis déçue par les dernières nouveautés de BM même si je n'en ai lu aucun. Les couvertures et les résumés ne m'attirent plus. Où sont les univers tels que
celui de Nasty dans Immortels, celui d'Elena dans Journal d'un vampire ou encore l'univers secret de Wisteria ?

Books-world 01/11/2012 22:27



Je suis entrièrement d'accord avec toi, Black Moon ne possède plus la même magie. (sans mauvais jeux de mots :p) Mais même si ce n'est plus comme avant, je ne trouve pas qu'ils éditent des livres
pas terrible ou quoi. Celui-ci en vaut vraiment la peine, vraiment.